1) portrait présentation 2) portrait présentation 3) portrait présentation

Mes tableaux ? Ce sont des petites mécaniques nocturnes, des espèces de machines infernales qui lorsqu’on les regarde se mettent à vous raconter des histoires…à dormir debout.

Avant toute chose, le processus créatif commence par la collecte. Dés l’enfance je ramassais tout ! Certaines trouvailles étaient comme des trésors et d’autres dans leur abandon suscitaient une grande peine qui me poussait à les recueillir. Il y avait aussi les petites choses qui avaient un pouvoir magique, je gardais toujours l’une d’entre elles  sur moi, pour me protéger. Et puis tout ce que je pouvais trouver de minuscule et de délicat dans les malles de mon arrière grand-mère qui était mercière. Ces objets m’aidaient à appréhender le monde, à le réparer et à l’apprivoiser.

L’atelier est ma caverne d’Ali Baba et mon activité artistique ludique et délicieuse est en lien direct avec l’enfance, elle égaille mon quotidien. Dans mes toiles je couds, je peins, je colle, j’imbrique et j’entrelace une multitude de petits objets et de matières hétéroclites.  La matière et la couleur sont le lien unificateur de cette diversité.

Aujourd’hui, je me perçois comme une conteuse d’images. Je dirais que les  histoires et les toiles du « Bric à Brac somnambules » ou bien celle des «Charivaris» sont poético-oniriques. Elles racontent l’enfance, le merveilleux, les différences, l’amour, la mort, les blessures et elles portent en elles toute une mythologie personnelle. Véritables entrelacs d’émotions, je les compare à des ex-voto contemporains. Protectrices et incantatoires elles portent en elles un message essentiel : il reste toujours une source d’émerveillement quelque part dans le monde !

« My paintings? They are little nocturnal mechanics, a kind of infernal machinery which, when looked at, begin to tell you stories … to sleep standing.  »

 

7